Pilier écologique : notre bilan

En février 2022, le dernier rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) annonce des perspectives dramatiques liées au dérèglement climatique : près de la moitié de la population mondiale, soit 3,6 milliards d’habitantes et habitants vivent dans des zones très vulnérables au contexte climatique. 

Ce rapport devrait nous inquiéter et nous questionner sur l’inaction des gouvernements et des grandes multinationales, parce que les uns ont le pouvoir d’imposer des mesures aux autres, qui sont les plus grands pollueurs et les premiers à pouvoir réellement limiter le réchauffement climatique.

Dans ce rapport, on comprend également l’importance que les villes et métropoles peuvent jouer dans l’adaptation au changement climatique puisque d’ici 2050, 2,5 milliards de personnes supplémentaires habiteront dans des villes : cela représente une opportunité pour adapter nos territoires : urbanisation tournée vers la résilience écologique et climatique. 

À Strasbourg et au sein de l’Eurométropole, toutes nos actions sont tournées vers ces objectifs : nous adapter aux défis du réchauffement climatique et proposer un modèle de société et des alternatives au modèle actuel qui doit impérativement évoluer dans les années à venir.