Ariane Henry


Adjointe à la Maire en charge de la ville résiliente, du suivi du PLU (Plan local d'urbanisme), de la création et de l'entretien des espaces verts et naturels urbains, de la police du bâtiment, du patrimoine bâti et non bâti de la ville, du logement, et du développement de l’habitat participatif.

Vice-Présidente de l'Eurométropole en charge de la politique de l'habitat, de la politique foncière et immobilière.

Suzanne en quelques mots

A œuvré à la mise en place des politiques publiques : Zéro pesticide, Nature en ville, Strasbourg grandeur nature, Biodiversité, Strasbourg ça pousse…

Référente environnement à l’Agence de Développement et d’Urbanisme de l’agglomération Strasbourgeoise (ADEUS)

Membre du comité scientifique « Capitale française de la biodiversité »

Pourquoi s'est-elle engagée ?

Suzanne Brolly s’est engagée parce qu’elle est consciente de la nécessité d’accompagner Strasbourg dans sa mutation vers une ville toujours plus durable et hospitalière. Elle a à cœur de renforcer les services rendus par la nature.

Une petite bio

Suzanne a grandi à la Krutenau, entourée de ses deux sœurs. Elle fréquentait le conservatoire, l’école sainte Madeleine, le collège Foch puis le lycée Fustel. Elle a ensuite suivi des études de biologie appliquée à l’environnement et clôturé ce dernier cycle universitaire par un master en communication scientifique.

Tout au long de son cursus, elle a effectué des stages qui lui ont permis de forger pas à pas son ambition professionnelle. Un stage au parc national de Port Cros lui a ainsi permis de développer la transmission des enjeux environnementaux aux touristes à travers l’analyse de la beauté du paysage.

Un stage à NOAA Fisheries a confirmé son irrémédiable fascination pour la nature et l’environnement.

Puis un stage au SDEA lui donna l’opportunité d’affiner ses connaissances sur la gestion de l’eau et la fragilité de cette ressource.

Décidée à consacrer sa carrière professionnelle à l’environnement, elle a alors envisagé de s’expatrier pour travailler dans l’humanitaire. Après un stage de six mois dans une ONG locale au Ghana elle est revenue, déterminée à réorienter les pratiques locales des communes alsaciennes. La cohérence a guidé son choix : elle se sentait responsable de relever le défi sur son territoire natif.

Suzanne a donc tout naturellement commencé sa carrière professionnelle en promouvant le zéro pesticide auprès des collectivités alsaciennes et des jardiniers amateurs. Puis en tant que chargée de mission elle a développé de nombreux projets à l’échelle d’un bassin versant pour reconquérir la qualité de l’eau en sensibilisant et formant le monde agricole, viticole, le grand public et toujours les collectivités.

Forte de ces premières expériences professionnelles, elle a intégré l’Eurométropole de Strasbourg (alors Communauté urbaine) en 2009 pour déployer la démarche Zéro pesticide. Très rapidement, elle a élargi son champ d’actions à la reconquête de la biodiversité et de la nature en ville. Plutôt que prôner les techniques alternatives au désherbage chimique, elle a orienté les actions vers une revégétalisation du territoire pour ainsi répondre à d’autres enjeux : de la gestion durable de la ressource en eau à la préservation de la santé des agents et des concitoyens.